Accueil » Salah Abdeslam: quelle intelligence avec l’ennemi?

ratés belges

Salah Abdeslam: quelle intelligence avec l’ennemi?

Ce texte a été lu8430fois

Salah Abdeslam aurait été arrêté à Molenbeek, après une opération policière manifestement mouvementée. Il serait blessé à la jambe, ce qui est « bien payé » pour l’auteur d’un massacre monstrueux et aveugle qui a bouleversé de près ou de loin des millions de Français et de touristes innocents. Cette arrestation devrait permettre de dissiper un certain nombre de mystères qui entourent encore les attentats du 13 novembre, et que la police a encore du mal à comprendre. Les lecteurs assidus de ce blog le savent car j’y suis souvent revenu.

Reste une question majeure sur cette cavale.

Cette semaine, Abdeslam était identifié à Forest, dans la banlieue ouest de Bruxelles. La rumeur avait couru, quelques semaines auparavant, d’une planque à Molenbeek, sa commune de résidence, ou à Schaerbeek, à un petit quart d’heure de tram. L’arrestation d’aujourd’hui a eu lieu à Molenbeek. Ces mouvements signifient bien que l’ennemi public européen n°1 a pu, pendant quatre mois, se cacher parmi les siens, dans les rues qu’il connaît et où il est connu. Il a manifestement bénéficié de plusieurs planques qui n’étaient probablement pas préméditées. Malgré de nombreux coups de filet, la police a tardé à le retrouver.

Que signifie cette cavale de plus de quatre mois dans les quartiers qu’il fréquente depuis toujours, et où il ne pouvait passer inaperçu?

Cela signifie d’abord que le réseau de soutien au terrorisme est beaucoup plus intense, dense, organisé, solidaire, qu’on ne le croit. Un homme recherché par toutes les polices d’Europe peut survivre dans la capitale de l’Union pendant plus de quatre mois sans être retrouvé. C’est un véritable problème qui illustre bien le danger que représente aujourd’hui la gangrène islamiste à Bruxelles, en Belgique, en Europe. Molenbeek, une fois de plus apparaît bien comme un membre nécrosé qu’il faut amputer sans état d’âme, sinon il tuera l’ensemble de notre corps social. Outre que l’ancien bourgmestre, le fétide Philippe Moureaux, membre du non-moins fétide parti socialiste belge, devrait être jugé pour haute trahison et subir une peine de bannissement, c’est le rétablissement de l’ordre démocratique dans les communes de la périphérie bruxelloise qui est désormais en jeu.

Les Belges s’en souviennent: lorsque Moureaux commençait à disséminer les métastases du cancer islamiste dans son fief pour consolider son siège, la Belgique conspuait son homologue de Schaerbeek, Roger Nols, pour ses relents de racisme. Force est de constater que « l’humanisme » de Moureaux à Molenbeek est très humain pour les bourreaux, et profondément barbare pour les victimes. Je sais qu’il est interdit de souligner ce deux poids deux mesures dans le sentimentalisme bobo, mais il s’impose aujourd’hui avec une évidence qui fait froid dans le dos.

Mais l’arrestation de Molenbeek pose une question plus gênante et plus profonde: qui a aidé Abdeslam à se cacher pendant ces trop longues semaines? Sont-ce uniquement des salafistes qu’il faut éloigner sans délai et sans mollir de notre société? ou sont-ce aussi des molenbeekois ordinaires, je veux dire de ces musulmans de la vie de tous les jours, dont on nous dit qu’ils ne sont pour rien dans les attentats qui nous ont ensanglantés?

La question est politiquement incorrecte, mais elle donne la mesure du gouffre qui s’est creusé entre l’homme blanc qui sanglote sur sa conscience coupable, et les communautés que nous voyons au jour le jour dans nos quartiers, où les ravages du nazisme islamiste sont totalement occultés par la presse subventionnée.

Avant-hier encore, j’assistais médusé, place des Fêtes, à deux pas des rues où les frères Kouachi étaient filmés dans les années 2000 à l’occasion d’un célèbre documentaire, à un débat improvisé entre de jeunes Musulmans et une Maghrébine quadragénaire. Celle-ci vantait les mérites de la démocratie et du droit de vote. Les quatre jeunes face à elle lui criaient: « Un bon musulman ne doit pas voter! c’est Dieu qui doit décider de tout dans la société ».

On ne le dit pas assez, mais la génération de musulmans qui arrivent à l’âge adulte ne croit ni aux bienfaits de la démocratie, ni aux valeurs républicaines. Rien n’exclut que ce soit ceux-là, cet esprit-là, cette rébellion totalitaire-là qui ait permis à Salah Abdeslam de se cacher aussi longtemps dans nos rues.

Si cette hypothèse-là devait se vérifier, nous aurions un sacré problème à gérer entre nous.

87 commentaires

  1. Sévère dit

    « Qu’importe que la conscience soit vivante si le bras est mort! »

    Quelle tristesse d’observer impuissant mais lucide la chute de l’Europe.
    Nous sommes des Spocks qui assistons à la destruction de Vulcain.

  2. B. de Vazimonga dit

    Déduire ,d’une conversation captée au coin d’une rue , les qualités et défauts de toute une nouvelle génération de musulmans qui arrivent …
    Toujours étonnant de constater les bugs d’un cerveau pourtant brillant.

    • Durand dit

      @Vazimonga :
      Donner un exemple d’un phénomène que nous observons tous un peu partout n’est pas déduire le phénomène de l’exemple…

      • B. de Vazimonga dit

        ha ben , si vous pensez connaître ce que « tous  » observent , je ne peus que m’incliner… ou sourire.
        Les hommes qui se prennent pour Dieu lui même , ça existe un peu partout , suffit de vous lire .

        • Durand dit

          @Vazimonga : Eh bien soit, j’ai écrit vite, enlevons le « tous » de ma phrase, mais ça ne change pas grand chose sur le fond : votre commentaire est faux car nulle part E. Verhaeghe n’a écrit ni laissé entendre que c’est à partir de l’exemple donné (qui commence d’ailleurs par « Avant-hier encore »…) qu’il « déduit les qualités et défauts de toute une nouvelle génération de musulmans ».
          Vous comprenez ?

          • B. de Vazimonga dit

            Je constate que la notion d’amalgame vous échappe .

            Généraliser au point de prétendre connaître les opinions d’une nouvelle génération de musulman est une crétinerie sans nom.  » Le racisme commence par des mots ».
            Libre à vous de défendre l’indéfendable , mais sachez que ce genre d’erreur n’est que début d’un engrenage .
            Puissiez vous comprendre le danger de certaines paroles , tout comme le propriétaire de ces lieux , avant de sombrer.

          • Durand dit

            J’avoue que je ne m’attendais pas à tant de mauvaise foi.
            Je vous montre clairement que vous avez fait un commentaire faux. S’il y a un constat, il est là. Vous ne le niez d’ailleurs pas. Mais au lieu de le reconnaître, vous bifurquez et assénez avec l’aplomb d’un cégétiste que vous… constatez (sic !), que la notion d’amalgame m’échappe.
            Ca c’est du constat !! On sent bien là votre goût pour le débat honnête !
            Suivent les sermons flous et péremptoires habituels de ceux qui espèrent faire oublier une absence d’arguments. Et quand une personne est à court d’argument, c’est généralement qu’elle… défend l’indéfendable, comme vous le dîtes.

          • yoananda dit

            @B. de Vazimonga

            Bien sûr que si il faut amalgamer : nous sommes des animaux sociaux, ça n’existe pas l’individu totalement solitaire. Padamalgame est un non sens sociologique.

          • @vazimonga
            Il semble bien pourtant que vous vous soyez fait prendre la main dans le sac.
            Votre aveu explicite de croyant en la théorie de l’engrenage, de l’amalgame à éviter, sans parler de l’ultra ridicule « le racisme commence avec des mots ». Cette foi est mauvaise, vous devriez vous en détourner.
            La condamnation de l’islamophobie ne peut plus faire recette: nous avons 300 victimes !

            Au sujet des amalgames à éviter: que diriez vous d’une interdiction de la proclamation en public de « allawakbar », cri de guerre des assassins ? Cela éviterait de provoquer inutilement les parents des victimes, vous ne trouvez pas ?

            Pour faire moins agressif, il est parfaitement légitime et raisonnable de mettre en relation la présence en Europe de populations du tiers monde adepte d’une religion autoritaire et les dérives fanatiques dont nous sommes témoins.
            Je suis partisan de politiques raisonnables d’arrêt de l’immigration et de lutte contre les fanatismes sectaires.
            Vous vous y opposez depuis trente ans au nom d’un antiracisme dévoyé: vous êtes et serez responsable des inconvénients de leur mise en oeuvre tardive.

        • @vazimonga
          Pas vous mais l’écho que vous renvoyez: jusqu’au clips « antiracistes » que ceux qui vous manipulent vous forcent à régurgiter : « le racisme commence avec des mots ». Auriez vous d’autres slogans débiles pour illustrer des blancs qui massacrent des noirs à coups de poing pour mieux vous encourager à faire l’inverse ?

          Je vous le répète, je suis, avec d’autres, partisan de politiques -raisonnables- d’arrêt de l’immigration et de lutte contre les fanatismes sectaires. Et vous me considérez comme un fou?
          Pour ce qui considère la mise en oeuvre trop tardive des politiques nécessaires, il se pourrait que vous en soyez aussi victime, parce que responsable.

        • @vazimonga
          Puisque c’est vous qui servez d’exutoire ici, il vous faut savoir qu’une ère est en train de s’achever: les arguments « naturels » que vous nous servez quand à la maitrise de l’expression concernant l’immigration et sa religion ne fonctionnent plus. Ils apparaissent pour ce qu’ils sont c’est à dire des raisons terrorisantes (« le racisme c’est dangereux ») pour ne pas mettre en oeuvre des politiques raisonnables.
          Ces arguments servent les intérêts de deux catégories de la population: les fonctionnaires français en excès qui pensent pouvoir continuer de se distribuer l’argent du pays en agitant une morale dévoyée et les peuples malheureux du tiers monde qui ne pouvant rien faire pour arrêter les leurs pensent pouvoir vivre ailleurs, quitte à voter pour les fonctionnaires du pays d’accueil qui les y encouragent, tu parles.
          La boucle est bouclée: le tiers monde se répand. Et bien cela doit et va être arrêté.

    • yoananda dit

      « Toute » une génération ?
      Non.
      Un certain pourcentage, suffisant pour construire une armée ? Oui.
      De toute manière, les musulmans si ils tiennent à l’Islam n’ont rien à faire en occident.
      Islam et occident sont incompatible.

    • franz dit

      Vous parlez des bugs de votre propre cerveau, sans doute… il n’y a pas pire aveugle que ceux qui refusent de voir la réalité, surtout si celle-ci les dérange! Mais peut-être êtes-vous simplement de mauvaise foi comme tant de beaux esprits de « gauche » qui refusent d’appeler un chat un chat…

  3. yoananda dit

    Bravo d’avoir le courage de soulever ce point.

    « Cela signifie d’abord que le réseau de soutien au terrorisme est beaucoup plus intense, dense, organisé, solidaire, qu’on ne le croit. »
    que « on » ne le croit, oui. C’est ce que beaucoup essayent d’expliquer.
    Les services de contre-espionnage donnent tous les même chiffres : 20% environ de soutient passif au terrorisme, c’est à dire, suffisamment pour que le terrorisme puisse « percoler ».
    C’est précisément de ça que vous parlez.

    Sachant que ces 20% de personnes qui sont pour le terrorisme sans forcément agir, sont elles même soutenues par encore plus, c’est à dire la grosse majorité, simplement par solidarité religieuse, familiale, tribale ou raciale.
    C’est à dire que ces 20% ne seront même pas dénoncées par les autres.

    Autant dire que la portion ouvertement « pro-occidentale » parmi la population musulmane se réduit à la portion congrue.

    IL SUFFIT DE LES ECOUTER !!!

    Permettez moi de m’énerver un peu mais bordel, (je ne parle pas de vous Eric) allez y sur les sites musulmans, allez lire leur prose, et je ne parle pas des salafistes, je parle des « modérés » !!!
    Vous ne les verrez JAMAIS défendre la France contre les arabes ou l’Islam ou l’Afrique, et jamais défendre la France tout court d’ailleurs.
    La seule chose qu’ils défendent c’est le « j’y suis j’y reste » et le « j’y ai droit » !!!
    C’est toujours « regardez ce musulman qui a réussi malgré le racisme » ou toujours de la pleurniche. Jamais un merci. Jamais une auto-critique.

    C’est pourtant gros comme le nez au milieu du visage ….

    mais nooon, à la place on a droit au poncif de ceux qui n’ont jamais lu le Coran, qui ne connaissent aucune des sourates qui contiennent des appels à la haine explicite (autorisés ceux la pourtant !!!), on a droit à la « religion d’amour et de paix » (une fois qu’elle aura convertit tout le monde …), on a droit au « ils viennent de pays en guerre » (sans se poser aucune question sur les origines de la guerre, et quand ils se la posent, c’est toujours la faute de l’homme blanc), ou « le viol ça dure 30s, le racisme toute la vie », etc..
    On a droit aux leçons de morales de ceux qui côtoient 1 musulman une fois l’an et qui s’extasient parce que, quand il est seul, il n’agresse personne, et que donc « ce sont des gens bien » …
    Toujours des généralisations sur un comportement, mais uniquement dans un sens. On peut amalgamer si c’est pour dire « tous mignons » ou « les pauvres » …

    En attendant, grâce à cette lachittude, on a eu les attentats du Bataclan qui ont couronnés toute une année de caillassage des forces de l’ordre (en moyenne 1 par jours, dans une ville ou une autre), on a eu Abdelsam qui s’est planqué tranquille 4 mois au coeur de l’Europe. On a tous les jours des lois qui passent pour « leur faire de la place ».

    bravo !

  4. pierre dit

    Aujourd’hui, place Léon Blum, Paris 11ème, près de la mairie… manifestation…. de « sans-papiers », pardon de clandestins en bon français.

    Avec des drapeaux… de la CGT.

    Gros déploiement de police. Toujours la trouille au ventre du « débordement ».

    Voilà. La France est sans doute le seul pays au monde où des clandestins, c’est à dire des hommes qui violent nos lois… osent manifester publiquement, sous le regard torve de la police.

    Et ce n’est pas un cas isolé… Il y a quelques semaines une manif similaire avait eu lieu.. Rue de Varenne… La rue de l’Hôtel Matignon, vous savez ce beau bâtiment où un « premier ministre » est censé gouverner, un type qui s’appelle Manuel Valls semble t-il….

    Dès lors, tout s’éclaire, tout s’explique, Molenbeek et le reste.

    Abdeslam est simplement un point de fixation médiatique… Sans réelle importance. Un épiphénomène. Un jouet. Un hochet entre les mains de Hollande (lequel s’est précipité à Bruxelles, en bon croque-mort, expert en service après-vente).

    Ce qui compte, ce qui est important c’est le sida mental qui a infecté notre société dans son ensemble.

    Lutter, pister les Abdeslam et les autres « terroristes » (Abdeslam en tôle sera remplacé par des centaines d’autres), sans adresser la maladie, sans la guérir, c’est… juste dérisoire.

  5. gérard dit

    « On ne le dit pas assez, mais la génération de musulmans qui arrivent à l’âge adulte ne croit ni aux bienfaits de la démocratie, ni aux valeurs républicaines »:ne généralisez pas!C’est encore plus ignoble pour les musulmans qui jouent le jeu de la république.La résolution du problème est politique,il est temps q’un dirigeant responsable ose déclarer publiquement que la loi de la république prime sur les religions et qu’il le proclame régulièrement.Je n’attends plus rien de l’UMP , du PS sur ce terrain

    • yoananda dit

      73% des musulmans estiment que la charia est supérieure aux lois de l’état.
      vous pouvez toujours vous brosser pour qu’un imam déclare que la république prime.

      vous avez lu le Coran ? étudié la Sunna ? écouté des prêches de « modérés » ? vous connaissez l’histoire des l’Islam et la manière dont il se propage ?

    • Durand dit

      « ne généralisez pas! » (gérard)
      Oui, surtout, ne généralisons jamais : ce faisant nous risquerions d’aboutir à des conclusions. Que Dieu nous en garde !

    • Ok Gérard ! mille fois d’accord. Vous avez raison, sur ce terrain il n’y aura jamais personne, because les commendataires sont bien loin. On leur dessert même des médailles !….

      • gérard dit

        « en rejetant à la fois droite et gauche institutionnelle »:non,la droite et la gauche ne sont plus institutionnelles.Ce sont de petites familles d’élus.Réduisons le nombre d’élus,de collectivités locales,d’agences d’état et ces deux partis disparaitront encore plus vite

  6. Diawara dit

    Cet amalgame systématique entre de terroristes imbéciles et le reste de la communauté musulmane m’est insupportable. Aussi je te prie de bien vouloir supprimer mon nom de ta liste de diffusion. Il ne te reste qu’ une chose: c’est prendre ta carte au FN si ce n’est déjà fait.

    • Amusant tonton Soulé! le simple fait de dire qu’Abdeslam a revendiqué un attentat au nom de l’Etat Islamique et qu’il est soutenu par des musulmans est vécu comme un amalgame! Je propose qu’on interdise à l’avenir de dire les Croisés étaient chrétiens, pour ne pas faire d’amalgame avec nous…

    • franz dit

      Ce qui m’est insupportable, ce sont les commentaires tels que le vôtre, Diawara! Où étiez-vous quand ces assassinats se sont produits, qu’avez-vous fait pour changer la mentalité de ces extrémistes assoiffés de sang et de tous les musulmans qui prônent ouvertement la sharia ou prétendent que les lois divines sont supérieures à celles humaines? Quand les musulmans dits « modérés » commenceront à prendre le taureau par les cornes en dénonçant ouvertement et sans ambiguïté les aspects extrémistes et inacceptables de leur religion – et pitié, ne faites aucune comparaison avec les autres! -, alors vous pourrez être pris au sérieux! Pas avant! Et dites-vous que nombre de non-musulmans en ont plus qu’assez des discours victimaires et de mauvaise foi de vos coreligionnaires, et ne se sentent en rien responsable de l’histoire passée! Que je sache, depuis 2001, ce sont en très grande majorité des personnes qui se réclamaient de votre religion de « paix et d’amour » qui ont massacré à tour de bras à travers le monde et continuent de le faire toujours au nom de celle-ci… Comme je le disais dans un autre commentaire, il n’y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir!

      • yoananda dit

        Les musulmans « modérés » c’est simplement ceux qui ne connaissent pas ou n’appliquent pas leur religion. Peut-on vraiment parler de musulmans ?

        • B. de Vazimonga dit

          Ignorance et bétise sont les alliés naturels de la violence .
          Stupéfiant de constater que certains , sur ce blog,ne sont pas conscients de leur propre extrémisme.

          Les musulmans modérés sont ceux qui ne peuvent séparer Dieu de Sa Miséricorde.
          Ils sont et resteront une bénédiction pour notre pays , lui rappelant le sens de la famille et de l’ entr’aide.

          • yoananda dit

            Qu’ils aillent bénir un autre pays. L’Afrique en a bien plus besoin que nous. On était tranquille en France avant que des musulmans ne commencent à faire chier partout ou ils se trouvent pour tous les prétextes possibles.

          • B. de Vazimonga dit

            Vous avez fait analyser vôtre âge mental ?
            Un musulman vous a pris votre pain au chocolat dans la cour de la récrė?
            Quand je constate la profondeur de vos réponses , je me dis que le croisement des gènes est ce qui peut arriver de mieux aux cerveaux d’une population devenant xénophobe.

          • « Séparer Dieu de sa miséricorde » est une expression débile issue du fatras théologique qui accompagne une religion autoritaire et régressive fondée sur un texte dont l’origine prétendument divine n’enlève rien au fait qu’il s’agit essentiellement d’une somme d’injonctions menaçantes et de malédictions antisémites.

            Merci de rappeler, que contrairement au restant de la population française, les musulmans modérés (et rien qu’eux) ont « le sens de la famille et de l’entr’aide ». Quitte à en rajouter quand aux expressions maladroites insultantes, vous auriez parler de leur pureté due au mutilations sexuelles dont ils sont « modérément » victimes.

          • Gordion dit

            « séparer Dieu de Sa Miséricorde »….et vous me traitiez de prétentieux? Ce volapük ringard de pseudo-théologie nous a bien fait rire. Vous auriez pu ajouter les « temporalités disjointes » entre la religion musulmane et chrétienne, qui pourraient expliquer l’âge mental des musulmans.
            Vous vous demandez sûrement pourquoi les assassins qui tuent au nom de l’islam n’ont pas entendu cette séparation du triptyque de la Divinité, les victimes, elles, seront sensibles assurément à cette douloureuse question.
            Vos condamnations des commentateurs qui ne partagent pas votre opinion ne sont que des procès d’intention, qui ne dissimulent même plus votre catéchisme bien-pensant.J’ai le droit de blasphémer, critiquer, interpréter l’islam comme tout autre sujet, que cela vous plaise ou non. Et de combattre ceux qui, comme vous, tentez de m’y en empêcher.

  7. GVS dit

    Au final trois réflexions:
    On a attrapé un petit rouage, conducteur de véhicules, chargé de réserver des chambres d’hotel, qui semble t il n’a tué personne, même pas lui même. Il aura donc droit à 10 ans et en fera 6 ou 7 avant de sortir et de recevoir le RMI. Combien y en a t il de jeunes prêts à conduire des voitures sans trop poser de questions ?

    Il s ‘est planqué dans sa communauté: Combien de gens des cités sont ils prêts à héberger des coreligionnaires ?
    Qui dans la cité refuserait ce service ? Est ce considéré là bas comme plus grave de conduire une voiture que de faire le guet pour protéger un trafic de drogue ?
    Quand au ministre qui dit avoir donné un coup severe a DAESH…. C’est moins grave pour Daesh que ne l’est pour la Françe la mort d’un soldat au Mali car nous y tenons à nos soldats . Eux pas trop.

  8. BEOTIEN dit

    « Bugs d’un cerveau pourtant brillant » que la haine anti-socialo-bobo ou… la quête d’audience égare.

    Même si, pour le coup, ce sondage « micro trottoir » corrobore largement bien d’autres signes de la radicalisation d’une partie importante de la jeunesse issue de l’immigration des dernières décennies. Tel… se souvenir de ce qu’était la probabilité de croiser une JEUNE-femme voilée dans une rue de Paris il y a dix ans. Ou après les attentats de Janvier puis Novembre d’entendre un Musulman déclarer à la télé que les valeurs de la République primaient sur celle de la religion (comptez sur… UNE main ! ).

    Maintenant, c’est être d’une coupable mauvaise foi que n’excuserait que l’ignorance crasse, que de poser ce type de questions isidieuses sur l’air de « Mais que fait la police ». Car, il est bien évident que rien n’est plus difficile que d’arrêter un individu soutenu par un réseau de gens impossible à infiltré parce que ses membres se connaissent depuis l’enfance, partagent donc souvenirs, dialectes, expériences… leur permettant d’identifier un intrus dans la seconde. Qui plus est lorsque baignant dans un quartier dont la population les soutien, quand pas par adhésion idéologique, par crainte (vous iriez, vous le donneur de leçons, vous faire auxiliaire de police au risque de votre vie et de voir votre fils devenir chair à canon et votre fille esclave sexuée ?).
    Pour ne pas parler des délais et des difficultés sans nom qu’impose le seul mode d’action possible : la manipulation de membre du réseau.

    Bref, « l’homme blanc » qui appréciait les bonnes questions que vous souleviez ici naguère supporte de plus en plus mal le « fétide » de celles que vous posez aujourd’hui. Même si elles ont le mérite de fissurer le masque de… buts cachés ? Ce que vous espérez négocier avec le FN lorsque vous pourrez prétendre à juste titre avoir aidé à le faire accéder au pouvoir ? Dites nous vite… MERCI

  9. L’islam est notre ennemi et les musulmans sont nos ennemis.

    Mais les musulmans ne sont pas obligés de rester musulmans et il faut les aider, y compris en leur mettant la pression, à ne pas rester musulmans chez nous (ils peuvent rester musulmans mais pas chez nous).

    Point barre.

    • yoananda dit

      En effet, on à dépassé depuis longtemps le temps de l’analyse, des questions, et des tergiversations.

      « It’s the demography stupid ! » comme diraient les angliches.

    • Gordion dit

      @Franck: Certes. Il faut combattre ce fléau par la bataille de l’opinion, avant qu’il ne soit trop tard. Il est peut-être déjà trop tard d’ailleurs…

      Le communautarisme des arabo-musulmans, leur organisation sociétale et le refus de la plupart d’entre eux de vouloir interpréter les textes – herméneutique motivée par un désir d' »humanisme » – de cette religion révélée, par peur de blasphème ou d’apostasie, fait qu’ils ne voudront jamais remettre en cause leur « religion », qui par définition est destinée à conquérir la terre entière, et d’installer le califat universel. C’est aussi simple que cela, ils vous le disent tous, ou bien se taisent selon le principe de la dissimulation, mais n’en pensent pas moins.Vouloir les aider est louable, cependant regardez les réactions de cette communauté à l’idée même de commencer à douter des textes, histoire, etc. « écrits » – révélation de la parole de Dieu par Gabriel – par un chef de guerre illettré, violeur, pilleur, assassin, il y a 14 siècles.
      Leur mettre la pression ne sera pas suffisant. C’est le Coran et ses annexes qu’il faut combattre. Avec le support des rares « apostats musulmans », qui n’ont pas été liquidés ou réduits au silence par des fatwas islamistes, ou, pire, des lois liberticides bien de chez nous…….vous savez ce dont je veux parler.

      • yoananda dit

        Je ne sais plus qui sur le web disait : il y a une et une seule manière pour qu’une religion envisage de se réformer. Qu’elle soit vaincue.

  10. Laurent Dané dit

    Parlez nous d’entreprise, d’économie mais pas de ces choses pour lesquelles vous n’avez visiblement aucune compétence. La partie de la société qui est de religion musulmane est bien plus diverse que ce que vous indiquez. Certains protègent les terroristes, d’autres les dénoncent a la police. Et protéger ne veut pas forcément dire approuver. DAESH est une plaie pour notre société mais tous nos enfants sont menacés. On ne compte plus les enfants de familles chrétiennes françaises a 100% depuis plusieurs générations dont les enfants sont partis en Syrie. Des attitudes fermées comme la votre ne sont pas constructives.

    • yoananda dit

      pour le coup, on ne les vois pas beaucoup les dénonciateurs. Ce n’est pas grâce à eux qu’on a retrouve Abdelsam.
      Vous avez des exemples à donner ou bien c’est juste rhétorique ?

  11. Tof dit

    1/ Ces attentats (Charlie + 13/11) portent la signature baveuse de « services » pro, bien organisés, au fait de la guerre psychologique, bref, du travail de barbouzes, où les petites mains sont liquidées.
    2/Trois types de terroristes : les benêts embrigadés, les petites mains rémunérées (et imparfaitement liquidées dans le cas d’Abdelslam), les commanditaires.
    3/Les déclarations de Jesse Hughes sont gênantes pour les commanditaires. Les « terroristes » étaient déjà sur place au Ba Ta Clan avant l’attaque (vidéo de sa compagne).
    4/Le 13/11 est un coup d’Etat de l’Etat profond qui s’est installé en France, avec possibilité de la main mise d’une ou plusieurs puissances occultes sur les services français.
    5/ Pour qui bosse la DGSE, DCRI, …. ??????????????? Jusqu’à quel point nos services sont noyautés ? La confiance des français envers leurs Institutions est morte, on n’est pas plus cons que les russes pendant l’ère soviétique. DGSI = KGB = CIA = merde sous contrôle occulte (si ça surprend, tant pis, c’est comme ça).
    6/J’attends avec impatience ce que va dire Salah Abdelslam, il a tant et tant de choses à dire, s’il n’est pas retrouvé « pendu » dans sa cellule d’ici là. Hollandouille et sa bande de débiles doivent paniquer à l’idée de ce qu’il pourrait dire aux policiers belges. ça doit phosphorer sec pour le liquider.
    6/Pour une fois, merci aux belges d’en avoir pris un vivant !!!!!!!!!!!!! Pas de milliers de cartouches tirées, pas de tapage, pas d’Etat d’Urgence, et les mecs ressortent entre deux policiers, pas les pieds devant !!! Les POLICIERS BELGES NE SONT PAS DES ASSASSINS. Les services de l’ETAT profond français ont liquidé un COMMISSAIRE DE POLICE EN EXERCICE LE JOUR MÊME DE LA LIDUIDATION DE L’EQUIPE CHARB : LE COMMISSAIRE HELRIC FREDOU.
    7/FLICS DE FRANCE, MILITAIRES, AGENTS, L’ETAT PROFOND FRANCAIS VOUS LIQUIDE EN TOUTE IMPUNITE QUAND VOUS GENEZ, REVOLTEZ VOUS ou ARRETEZ DE NOUS FAIRE CHIER, VOUS N’ÊTES PLUS LEGITIMES.
    7/Aux flics belges : Ne malmenez pas Abdelslam, chouchoutez le, on veut savoir sa version de l’histoire (« j’étais juste payé pour amener des débiles se faire péter, quand j’ai vu que mon frère avait été liquidé, j’ai plié les gaules et appelé mes potes d’enfance pour m’arracher de ce piège ?? »)

    Maghrébins, islamistes, fouteurs de merde : diplômé de sc po, j’ai rendu ma carté d’électeur depuis belle lurette, bon français de souche (500 ans) qui ne se reconnait plus dans l’infamie, l’escroquerie, le pouvoir oligarchique, les massacres en Libye, en Syrie, en Irak, en Afghanistan (tous pays dont affluent les hordes de « réfugiés dont nous avons détruit les pays), (on peut ajouter les OGM, les pesticides, la radioactivité, les ondes électromagnétiques, les chemtrails, les vaccins obligatoires, ……..) alors, demander à un mec d’origine maghrébine de laver plus blanc, c’est du pur délire. Le bon petit blanc que je suis chie tout autant sur les services de l’Etat français que le maghrébin de base.

    Nous vivons dans un monde où tout s’achète et se vend, des poupées barbies aux terroristes gauchiards, droitards, islamistes et j’en passe et même des embryions humains. LGBT et barbus même combat !

    On ne peut se réjouir d’acheter la merde chinoise (I-Phones) à bas coût d’une part et se lamenter des effets de bord de la dite mondialisation quand elle rencontre le facteur humain (celui de l’Être et non de l’Avoir).

    Les pathologies intrinsèques aux sociétés musulmanes (dixit Aldo Sterone) sont du pain béni pour les manipulateurs de tout poil. Donc, au lieu de les apaiser, on souffle dessus pour que ça prenne.

    Les connards stipendiés de la DGSE doivent se marrer, jubiler, exulter, 130 morts auront suffit à leur donner tout pouvoir sur la politique étrangère et intérieure française, jamais les « services » n’ont été dans une telle position de domination de la société civile, ils ont TOUS LES POUVOIRS : te tuer, te faire taire, te manipuler, t’envoyer en HP.

    Bref, je pisse sur R2D2, la DSGE, la DCRI, les cadors de la flicaille « française » franc-maçonnisée, les hauts fonctionnaires et j’en passe.

    Quand un Etat pique 60% de la richesse nationale à sa population, il a un devoir d’exemplarité. C’est le deal.

    Messieurs les grands manitous, un jour viendra où personne ne paiera plus pour vos salaires de merde. Vous irez chercher d’autres gogos pour payer les traites de vos pavillons de banlieue.

    Un beau jour, le connard de base à la DGSE se rappellera que sans nos impôts, il n’est RIEN, NADA, QUE DALLE et qu’il est payé pour protéger les français, leurs intérêts, et pas ceux de puissances étrangères qu’elles soient commerciales, transnationales ou étatiques.

    RAPPEL : LE DEFICIT DU BUDGET DE LA FRANCE EST DE 40% TOUS LES ANS. 40% du salaire des fonctionnaires est payé à crédit, mais pas un seul fonctionnaire en France ne s’en émeut. Au contraire, on veux en rajouter encore et encore !!!! TOUS PAYES A CREDIT !!!

    NOUS FINIRONS PAR NE PLUS PAYER L’IMPOT, ET CE JOUR LA, LA FRANCE SE RENDRA COMPTE QU’AVEC 2 MILLIONS DE FONCTIONNAIRES EN MOINS, ON SE PORTERA BEAUCOUP MIEUX !!!!

    Hauts fonctionnaires payés à ne rien foutre sous vos lambris (j’aurais pu être des vôtres, j’ai le bagage), vos jours sont comptés, bientôt il n’y aura plus personne pour vous payer, ce ne sont pas avec les retraités payés à crédit, les fonctionnaires payés à crédit, les assistés sociaux payés à crédit qu’on fait tourner un pays.

    Avant le grand écroulement final, vous allez devoir piquer l’épargne des français pour être encore payés, pour que l’orchestre joue encore un peu pour vous. VOUS ALLEZ DEVOIR VIVRE DE L’EPARGNE QUE D’AUTRES AURONT ECONOMISE, VOUS ÊTES DES VOLEURS ILLEGITIMES.

    Il va y avoir un effet de bord drastique quand le péquenot de base va se rendre compte que l’Etat « français » EST LE PROBLEME, l’économie virtuelle et les réseaux informatiques vous ont déjà détruit, rendu caduque votre intangibilité.

    VOUS N’ÊTES QUE DES CADAVRES SANS TÊTES QUI COURRENT EN TOUS SENS, DE PAUVRES ERRES RIDICULES ET PATHETIQUES.

    Quand à la « grande Muette », j’ai les lèvres gercées : voilà maintenant 5 ans (Libye) que vous ravagez des pays sur injonctions illégitimes sur le plan du droit international. VOS ACTIONS EN LIBYE ET EN SYRIE SONT ILLEGALLES, VOUS N’AVEZ PAS DE MANDAT POUR MENER DE TELLES OPERATIONS CRIMINELLES, VOUS ETES DES ASSASSINS EN SERVICE COMMANDE.

    La place des HAUTS GRADES DE L’ARMEE FRANCAISE EST AU TRIBUNAL INTERNATIONAL DE LA HAYE POUR VOS CRIMES DE GUERRE, CRIMES CONTRE L’HUMANITE (Uranium appauvri = guerre radiologique = dégénérescence du génome des populations que vous bombardez = crime contre l’humanité ).

    Que reste t-il de la légitimité des actions de L’ETAT français ? RIEN, A PEU PRES RIEN, surtout depuis le référendum de 2007 sur l’Europe et la volte face de 2008 par les enculé(e)s du Congrès!

      • Je retiens dans ce texte l’expression « état profond », par ailleurs utilisé mystérieusement par notre hôte à plusieurs reprises.
        Est ce une exquise politesse de la part du révolté, ou bien la marque du diable ?
        Eric Verhaeghe serait il auteur ou victime d’un complot ?

        • yoananda dit

          L’expression « état profond » provient d’Aymeric Chauprade à ma connaissance, et fait référence aux complexe militaro-médicalo-industriel aux USA, bien que je ne sache pas si lui même l’a inventé ou tiré d’ailleurs.

          • ikomal dit

            « deep state » en anglais américain, voir wikipedia anglaise
            en fait (nihil novo sub sole) c’est juste le nouveau nom, depuis 2010 environ, du bon vieux concept « état dans l’état » tel qu’il existe depuis … toujours ?

        • @yoananda, @ikomal à propos de l' »état profond »
          Intéressant merci, mais l’expression, nouvelle et surprenante, m’avait étonné.

          Chauprade vient de s’illustrer dans la cocaïne, et j’avoue que sa revendication d’être un « géo-politicien », sauvant de leur statut injustement humiliés, à la fois la géographie et la politique, m’avait énervé.

  12. Robert Marchenoir dit

    Quelques remarques.

    1. Il est faux de dire que Salah Abdeslam s’est caché pendant quatre mois à Molenbeek. Pour l’instant, nous n’en savons rien. C’est évidemment possible, comme il est possible qu’il se soit sans cesse déplacé, comme le font de nombreux fugitifs, pour finalement revenir à Molenbeek. L’enquête nous l’apprendra sans doute.

    2. La sortie de Salah Abdeslam de sa cachette a été filmée par des habitants à partir de la maison d’en face. On entend leurs commentaires sur la vidéo. Juste après sa fuite, plusieurs coups de feu retentissent. Salah Abdeslam n’est pas visible à ce moment-là. La personne qui filme, ou l’un des membres de son entourage, s’exclame alors : « Ils l’ont tué ! ». Cela est dit sur le ton de la déploration, non de la satisfaction. Les gens qui sont réunis là semblent atterrés.

    Il me semble (mais cela devrait être confirmé par un auditeur belge, il faut rester prudent) que les personnes que l’on entend sur la vidéo s’expriment avec un mélange d’accent belge et arabe. Cela tend à confirmer le soutien automatique, naturel, tribal des musulmans à l’égard de leurs coreligionnaires, sans distinction entre « islamistes », « modérés » ou même criminels.

    3. Sur cette vidéo et d’autres, on voit à plusieurs reprises les policiers viser, de leur pistolet ou de leur fusil, les étages des immeubles opposés à celui où les terroristes se cachaient. Il s’agit visiblement d’une mesure de précaution systématique, non dirigée vers un adversaire particulier. Chaque fenêtre était susceptible de cacher un adversaire armé. La police belge est intervenue à Molenbeek comme une armée en territoire ennemi.

    4. Salah Abdeslam s’est enfui de la maison assiégée avec une audace inouïe. Les policiers étaient dans la rue, en tenue de combat, en colonne d’un côté de la porte d’entrée. Abdeslam ne pouvait pas ignorer que le quartier entier était quasiment occupé par une armée, avec un blindé garé devant la maison, des drones, des hélicoptères, des chiens… Il s’est rué hors de la maison en courant du côté opposé aux policiers. Soit il a fait preuve d’une témérité absolue, ce qui en dit long sur sa résolution, soit il a pris la décision de se suicider en s’exposant aux tirs de la police.

    5. Les forces d’intervention belges ne se sont pas embarrassées de « légitime défense », et pour une fois la presse dominante a pudiquement glissé sur ce fait, en se contentant de dire qu’Abdeslam avait été « blessé ». En trébuchant dans l’escalier, sans doute ? En fait, la police belge a tiré sur lui une demi-seconde à une seconde après qu’il s’est mis à courir dans la rue. J’ignore qui a tiré, mais il est vraisemblable qu’il s’agisse d’un ou plusieurs des policiers qui assiégeaient la maison en colonne : Abdeslam courait en s’éloignant d’eux, et il n’était pas armé. J’ai compté entre cinq et sept coups de feu.

    C’est donc une information importante : on a désormais le droit de tirer sur un terroriste pour le capturer (au minimum), même si les conditions de la légitime défense (menace immédiate, riposte proportionnée) ne sont pas réunies. En Belgique, en tous cas — mais on peut supposer que cette doctrine d’engagement du feu est appelée à s’étendre, si ce n’est déjà fait. Mieux : les médias trouvent cela tout à fait normal, cette fois-ci, et s’emploient même à gommer les détails qui pourraient offenser la partie gauchiste ou musulmane de la population.

    6. J’ignore naturellement quels étaient les ordres donnés à la police belge, mais de deux choses l’une : soit ils avaient le feu vert en vue de tirer pour tuer hors stricte légitime défense, et c’est un progrès considérable (par rapport à la doctrine juridique française, tout du moins) ; soit ils ont tenté de blesser pour immobiliser sans tuer, et c’est encore plus remarquable, car ils ont réussi ; et c’est très important pour la suite de l’enquête.

    Si le deuxième cas est avéré, on notera que la police belge est plus performante que la police américaine, qui a pour instruction, quand elle ouvre le feu, de tirer pour tuer. Plus exactement, dans tous les cours de formation au tir d’auto-défense, qu’ils soient destinés aux civils ou aux policiers, on enseigne qu’une fois la décision prise de tirer, ce qui suppose la constatation de l’état de légitime défense, alors il faut tout faire pour faire neutraliser l’adversaire, et donc tirer au milieu de la poitrine. Plusieurs fois. S’il ne meurt pas, c’est tant mieux pour lui, mais sinon…

    Cela pour mettre en perspective les nombreux commentaires lus en France, en pareil cas, déplorant « qu’on n’ait pas tiré dans la jambe » d’un malfaiteur quelconque, écrits naturellement par des gens qui n’ont jamais manié une arme à feu.

    7. Plusieurs « experts », interrogés par les médias français, se sont ouvertement demandés si Salah Abdeslam, maintenant qu’il est arrêté, allait parler ou non. A les entendre, la décision lui appartient.

    En revanche, un ancien responsable du FBI, interrogé sur Fox News au sujet de cette arrestation, a fait, d’une part, l’éloge de la police française dans sa lutte contre le terrorisme musulman (et ce n’est pas la premère fois que des responsables anti-terroristes américains ou anglais saluent les performances des services français) ; mais d’autre part, lorsque le journaliste lui a demandé comment la police française allait faire, maintenant, pour obtenir des informations d’Abdeslam, il a eu un petit rire et il a dit : « Pas comme nous… ». Ce qui voulait dire, d’après ses explications, que la police française est beaucoup plus, hum… « persuasive » que la police américaine, en pareil cas, et dispose de moyens qui n’existent pas aux Etats-Unis…

    • yoananda dit

      merci pour ces précisions « précises ».

      Pour les point 1, c’est la presse qui a dit qu’il s’était caché dans le quartier depuis 4 mois (son ADN ayant été retrouvé lors qu’une perquisition) et en plus, il était non loin de sa famille, ce qui corrobore.

      Pour le « pas comme nous », c’est peut-être l’inverse qu’il a voulu dire, qu’on n’avait pas de moyens de le faire parler. Je ne sais pas; je ne suis pas dans la combine.

      • Robert Marchenoir dit

        J’ai en effet été surpris de lire, ici et là, plusieurs affirmations selon lesquelles Abdeslam serait resté à Molenbeek depuis sa fuite. Le problème est qu’elles ne sont jamais sourcées. Comment peut-on savoir une chose pareille ? Ces allégations ont été faites dès l’arrestation. Les premiers aveux du criminel ont été publiés : il reconnaît avoir participé aux attentats et avoir renoncé à se faire sauter ; mais il n’a rien dit sur son itinéraire depuis, et en tous cas cela ne fait pas partie des aveux révélés aux médias.

        L’ADN a été découvert il y a quelques jours seulement, et c’est cela qui a précipité l’arrestation. Quant à la présence de sa famille, elle ne corrobore rien du tout, pas plus que l’existence de Molenbeek et son caractère de ghetto-refuge.

        Pour moi, c’est une simple présomption alimentée par le fait qu’il était à Molenbeek il y a quatre mois, et qu’on l’y retrouve aujourd’hui. Des gens se sont indignés, un peu facilement, que « cela ait pris si longtemps », les Belges se scandalisent de l’existence d’un nid islamiste à Molenbeek, les Français font du Belge-bashing avec leur arrogance habituelle (comme si la police française n’avait pas connu des ratages multiples dans la lutte contre les islamistes, comme si le ratage ne faisait pas partie intégrante du travail policier, comme s’il existait dans le monde une police qui empêche 99 % des malfaiteurs d’agir et retrouve instantanément le 1 % restant), et puis voilà.

        Les déclarations du député LR Alain Marsaud sur « la naïveté des Belges qui est responsable de 130 morts » sont particulièrement scandaleuses en la matière. Le Bataclan, c’est en France, non ? C’est à la police belge, de protéger le Bataclan ? Le policier qui a laissé filer Abdeslam après les attentats, bien qu’il ait arrêté sa voiture qui puait le haschich, il était belge, ou français ? Il n’y a pas eu d’attentats musulmans meurtriers en France, commis par des Français issus de ghettos musulmans français ?

        Concernant le responsable du FBI, non, ce n’est pas l’inverse qu’il a voulu dire. J’ai écouté l’interview, et c’est parfaitement clair. Il a d’ailleurs expliqué les moyens juridiques dont disposait la police française et dont la police américaine ne dispose pas.

          • Robert Marchenoir dit

            Je précise ma remarque : 20 Minutes (que je n’ai pas lu sur le sujet) indiquait-il, lui, la source d’où il tenait l’information qu’Abdeslam n’est pas sorti de Molenbeek pendant quatre mois ? J’ai, tout comme vous, lu cette allégation dans différents médias nationaux, mais je n’ai jamais vu de source mentionnée par ces médias.

            Si ce fait était avéré, ce serait une information explosive car très incriminante pour les autorités belges. Comme c’est la première fois que cette allégation est publiée, il est incompréhensible qu’elle ne soit pas sourcée, même anonymement.

            Une nouvelle remarque sur les circonstances de l’arrestation. On lit maintenant dans les grands médias que la police a pénétré dans l’appartement où se trouvait Abdeslam en compagnie de plusieurs autres personnes, et qu’il a même spontanément déclaré qui il était dès ce moment.

            Or, ces mêmes médias ont montré, et continuent à montrer, la vidéo où un homme en capuche crème est arrêté dans la rue, près d’un abribus, à la pointe du fusil, en indiquant qu’il s’agit d’Abdeslam blessé à la jambe.

            Qui est donc l’homme qui s’est enfui de la maison en courant, avant d’être visé par plusieurs coups de feu de la police ? Est-ce l’autre homme arrêté et blessé ? Ou est-ce bien Abdeslam, comme je le supposais ? Et dans ce cas, a-t-il réussi à s’enfuir dans la rue, sans armes, malgré l’irruption de la police chez lui, avant d’être stoppé par des tirs, ce qui serait une nouvelle démonstration d’inefficacité des forces anti-terroristes belges ? Ou bien a-t-il été blessé dans l’appartement parce qu’il tentait de résister, avant d’être traîné jusqu’à la voiture de police (ce qui ne semble pas cadrer avec les images) ?

          • yoananda dit

            non, ce n’était pas sourcé sur 20minutes.
            Par contre, niveau incrimination de la Belgique, c’est bien le cas. Mais je n’ai pas retenu « qui » avant lancé les accusations.
            De toute manière au point ou en est dans la connivence et le cachage de poussière sous le tapis, je crois que les belges n’ont rien à nous envier, et que personne n’a envie de révéler le pot au rose.
            Donc même si c’était vrai, je pense qu’on aurait tout de suite des « belles âmes » pour venir nous dire ne pas remuer l’eau déjà trouble.

  13. Gégé dit

    C’est étonnant : pour la première fois un terroriste n’est pas massacré avec plusieurs milliers de cartouches… On ne veut pas éviter qu’il parle, celui-là ?

    Attendons ce qu’il pourra nous dire sur ses commanditaires.

    Mais je ne serais pas étonné qu’un « suicide » en cellule le soustraie à la justice française, et les autorités déploreront qu’on ne puisse faire toute la lumière sur le 13 novembre…

    • Robert Marchenoir dit

      C’est au contraire très courant que des terroristes musulmans soient arrêtés vivants. Et qu’ils parlent. D’innombrables procès ont eu lieu. Lorsqu’ils sont tués par la police en légitime défense, il est très rare que des milliers de cartouches soient tirées, comme à Saint-Denis. Renseignez-vous un peu avant d’aérer la millionième allusion complotiste.

      Concernant l’assaut du RAID à Saint-Denis, qui excite les fantaisies complotistes parce que 5 000 cartouches ont été tirées par la police sans qu’on retrouve autre chose qu’une arme de poing et une cetinure d’explosifs de l’autre côté, il existe plusieurs hypothèses très simples qui ne font nullement appel ni à un attentat organisé par François Hollande, ni aux Juifs, ni aux Illuminati.

      Tout d’abord, 5 000 cartouches, ce n’est pas énorme. Comptez le nombre d’hommes et la cadence de tir potentielle de leurs armes. Vous verrez qu’on y arrive vite…

      Ensuite, les deux informations pertinentes qui ont été publiées à ma connaissance, sont, d’une part que le RAID a raté l’effet de surprise (ils ont échoué à ouvrir la porte à l’explosif en raison de son blindage), d’autre part qu’il a été procédé à un « tir de saturation ».

      Kalachnikov ou pas kalachnikov en face, le but des policiers est de ne pas exposer leur vie inutilement.

      Il est donc tout à fait vraisemblable que l’équipe d’assaut ait décidé de tirer de façon massive et prolongée pour briser la résistance psychologique des assiégés, et les inciter à se rendre d’une façon qui ne mette pas en danger la vie des policiers.

      Il est également possible que le RAID ait calculé qu’à défaut de se rendre, les assiégés désespérés décideraient de se faire sauter sans mettre en danger la vie de leurs assaillants — et c’est ce qui s’est produit.

      Il est tout aussi vraisemblable que si tel est le plan qui a été échafaudé, les autorités soient réticentes à avouer que la police a poussé les terroristes au suicide — la délicate sensibilité de la population pourrait s’en trouver froissée.

      Voyez qu’il n’y a nul besoin d’être complotiste pour expliquer les faits — à moins de mauvaise foi, ou, souvent, de besoin irrépressible de se raconter des histoires.

      • Robert Marchenoir dit

        J’ajoute qu’il est également vraisemblable, en cas d’assaut réalisé hors de la vue des caméras, que le RAID veuille garder pour lui les secrets de la tactique utilisée, afin qu’ils ne puissent pas être exploités à leur profit par d’autres terroristes lors d’un prochain attentat. Là encore, nul besoin de théories fantaisistes insinuant que ce ne sont pas des djihadistes qui sont à l’origine des attentats, mais l’Occident, l’Amérique, Israël ou ma belle-soeur.

  14. B. de Vazimonga dit

    Éric, j’espére que tu comprend l’impact de tes propos à travers les commentaires haineux et racistes de tes nouveaux commentateurs qui trouvent là de quoi nourrir leur haine .
    Je te parlai il y a peu d’un « danger « , on y est désormais.

    • Je n’ai pas tout lu. En revanche, je pense que l’histoire est tragique et que plus personne ne « tient la barque ». De mon point de vue, seule une capacité à dire les choses à encore un avenir.

    • « haineux et raciste » est un tic gauchiste : on qualifie, on disqualifie, cela évite le débat.

      Est-il « haineux et raciste » de vouloir se défendre et d’admettre que, pour se défendre, il ne faut pas aimer ses ennemis ?

      • B. de Vazimonga dit

        Vouloir se défendre en prenant à partie les innocents si nombreux dans la communauté musulmanne française ?
        Sans moi .

        Vouloir donner des leçons de qualification ou de disqualification en commençant par me traiter de gauchiste?

        Le combat que vous voudriez mener , parce qu’il est sans intelligence , est perdu d’avance .Au lieu de chercher à comprendre les causes et effets du problème, vous ne faites que remplacer les données manquantes par vos préjugés.
        La haine rend con , et celui qui a dit qu’il fallait aimer ses ennemis avait décidément bien raison.
        Aimer ses ennemis ne veut pas dire les laisser faire du mal , mais , déjà, ne pas rajouter la haine à la haine.
        C’est ce qu’Eric n’a pas encore compris.

        • Vous parlez de « communauté ». Il n’y a pas de communautés en France et le dire ou le souhaiter c’est être « communautariste ».
          D’autre part l’emploi de l’expression est plutôt contre productive de votre point de vue: elle fait que vous devez y inclure les salafistes et autre tabligh, adeptes des formes les plus dégénérées et méprisables de la grande religion de paix. Surveillez vos paroles !

    • Robert Marchenoir dit

      @ B. De Vazimonga

      Ah, parce que vous pensez qu’il ne faut pas haïr des gens qui ont juré de vous asservir, de vous massacrer, et qui joignent le geste à la parole ?

      Contrairement à ce que vous prétendez, les Français ont très bien compris « les causes et effets du problème ». Malgré l’enfumage des pacifistes dans votre genre.

      La cause du problème, c’est l’islam. Les Français l’ont maintenant compris, et c’est bien cela qui vous embête. Vous auriez bien aimé, vous, perpétuer le mythe gauchiste et les préjugés politiquement corrects de « l’islam n’ayant rien à voir avec tout ça », mais voyez-vous, dans un pays libre (ou encore relativement libre), on ne peut pas éternellement mentir à tout le monde.

      Il est un peu tard pour expliquer aux gens qu’ils ne voient pas de leurs yeux ce qu’ils voient de leurs yeux. Vos tentatives de dernière minute sont ridicules.

    • yoananda dit

      peut-être vous avez loupé le génocide des chrétiens d’orient.
      les agressions sexuelles d’Allemagne (Cologne n’était qu’un parmi d’autre) taharush gamea
      les attentats du bataclan et de charly
      les caillassages quotidiens des forces de l’ordre en France

      ha mais oui c’est vrai, j’oubliais, c’est parce que tous ces gens (les chrétiens d’orient, les femmes de cologne, les blanc bec du bataclan et les policiers) ont bombardé mollenbeeck et le 93 et 2 ou 3 autres « quartiers », alors du coup, c’est normal … et puis le chômage aussi vous comprenez, la misère sociale, toussa toussa.

      • yoananda dit

        @ B. De Vazimonga
        corollaire : quel genre de drame il va falloir pour vous faire changer d’avis ? sabotage d’une centrale nucléaire ? attaque chimique ?

  15. Robert Marchenoir dit

    Nouvelle vidéo amateur, récupérée par i-Télé, où l’on voit beaucoup mieux la sortie et la fuite de celui qui semble Abdeslam, l’homme à la capuche crème, celui qui se fait tirer dessus :

    http://www.itele.fr/monde/video/exclusivite-itele-les-nouvelles-images-de-lintervention-des-forces-speciales-a-molenbeek-158218

    On voit aussi un autre homme arrêté, en gris.

    La même vidéo dans une autre version, où l’on entend le commentaire des habitants :

    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/belgium/12200197/New-footage-emerges-of-Salah-Abdeslam-capture.html

    Notez l’amusante remarque de l’homme qui filme (ou de l’un de ses proches), disant avec un accent arabe : « Putain de merde, c’est quoi, ça, on est en Syrie ou quoi, ici ? »

    Bah oué, mon gars, et t’y es même pour quelque chose… éternel auto-enfumage des musulmans « modérés », qui envahissent en masse l’Europe, puis s’étonnent d’y retrouver les moeurs… musulmanes.

    • Robert Marchenoir dit

      « Xénophobes et racistes », c’est juste une insulte gauchiste pour dire : opposés à l’immigration de masse et à l’islamisation de la France. Ce qui est une opinion tout à fait légitime, et je dirais même qui va de soi.

      Ne pas être « xénophobe et raciste », dans le sens que les malhonnêtes de votre espèce donnent à ces mots, c’est soit être un imbécile, soit un traître à sa patrie, soit les deux.

      Il fut un temps où l’insulte suprême maniée par les gens dans votre genre était « anticommuniste primaire » (apparemment, dans leur grande indulgence, les gauchistes de cette époque admettaient à la rigueur « l’anticommunisme secondaire »). Nous avons eu aussi « ennemi du peuple soviétique », et bien d’autres encore.

      Mais vous savez, ça n’intimide plus personne, ces dernières convulsions du néo-marxisme. Les peuples sont en train de se libérer des petits maîtres qui prétendent leur dicter ce qu’ils doivent penser. En effet, l’avenir se passera sans vous.

    • @vazimonga
      Donc vous abandonnez ? Dommage, vous auriez pu élaborer au sujet de la différence fondamentale entre la xénophobie et le racisme et nous en entretenir.
      Car l’une sauve de l’autre d’après certains, et qu’elle est l’essentiel de l’amour de soi d’après d’autres.
      Vous vivez dans un pays qui inventa le concept de nation, fit le premier sa transition démographique, et rejette l’idée de religion. Vous l’aimez ou vous le quittez. Bye.

    • Durand dit

      @Vazimonga
      Dommage que vous partiez, vos arguments de haut vol vont nous manquer. Quelques rappels :
      « les bugs d’un cerveau »
      « Reprenez vos études de Français »
      « La folie vous égare. »
      « Vous avez fait analyser vôtre âge mental ? »
      Etc.
      Et je passe sur vos accusations répétées de « haine » visant des interlocuteurs qui, me semble-t-il, vous répondent plutôt patiemment et correctement, malgré votre arrogance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *